www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : DOSSIERS  / ASSOCIATIONS AMIES  / Années antérieures (2007 à 2015)  / 2010-11 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 mai 2011

ARRÊT DE LA RÉPRESSION CONTRE LES MIGRANTS TUNISIENS

Une Victoire des Tunisiens grévistes de la faim au CRA de Rennes.

ARRÊT DE LA RÉPRESSION CONTRE LES MIGRANTS TUNISIENS

Une Victoire des Tunisiens grévistes de la faim au CRA de Rennes.

Le Juge des libertés et de la détention vient de libérer 20 tunisiens qui avaient entamé une grève de la faim le 5 mai au centre de rétention de Rennes pour protester contre leur détention.

La Préfecture n’a pas demande de prolongation de détention.

Vive La lutte des sans papiers

Communiqué de la F.T.C.R. (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)

LA RÉPRESSION CONTRE LES MIGRANTS DE LA RÉVOLUTION TUNISIENNE S’AGGRAVE

LE SCANDALE DU GOUVERNEMENT ITALIEN

La vérité vient d’éclater sur la réalité des papiers provisoires accordés par le gouvernement italien aux jeunes migrants tunisiens arrivés par l’île de Lampedusa : à peine 6000 permis ont été octroyés, loin des 22800 claironnés. La F.T.C.R. dénonce ce scandale imposé par l’entente franco-italienne contre la jeunesse immigrée de la révolution tunisienne.

La grève commencée le 2 mai par 80 tunisiens à Vintimille en Italie a du se déplacer sur la plage pour échapper à la répression policière. Ils demandent la régularisation de leurs situations, un permis de travail et la liberté de circulation en Europe.

À Rennes (voir ci-dessus) une grève de la faim de migrants tunisiens a commencé hier. Dans la plus grande partie des centres de rétention : en Île-de-France, Marseille Nice il y a des centaines de jeunes tunisiens retenus à l’issu de rafles ciblées et racistes.

La F.T.C.R. appelle à la mobilisation générale des citoyens, associations, syndicats organisations politiques et forces démocratiques et humanitaires pour arrêter cette déferlante répressive contre les jeunes migrants tunisiens.

La F.T.C.R. réclame la libération immédiate de tous les retenus, la fin des rafles ciblées et racistes, une régularisation exceptionnelle et l’ouverture de négociations sans délais pour la mise en place d’un plan de formation professionnel pour ceux qui le veulent.

Pour la F.T.C.R. (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)

Le président Tarek BEN HIBA

Le 6 MAI 2011

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.