www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2010-11 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 décembre 2010

Compte-rendu CTPD

Bilan départemental.

Sur 352 écoles
- 114 communes sans école publique
- 75 communes sans école publique avec école privée
- 39 communes sans écoles ni publique ni privée.

L’Administration a sous estimé le nombre d’élèves à la rentrée 2010 ne tenant pas compte des prévisions des directions d’écoles : 892 élèves de plus à la rentrée : 296 en maternelle, 581 en élémentaire et 15 en spécialisé.

Nous constatons année après année que la scolarisation des deux ans disparaît du paysage scolaire. La seule et unique raison en est le coût. Notons que le règlement départemental des écoles de 2010 ne parle pas de scolarisation des élèves de maternelle mais d’accueil !

Les structures d’écoles

Les petites écoles sont en diminution (comparaison avec la rentrée 2009) :
- Moins 4 écoles de 1 à 3 classes (60)
- Moins 18 écoles de 4 à 6 classes (189)
- Plus 3 écoles de 7 à 9 classes (119)
- Plus 10 écoles de 10 classes et plus (62)

L’Inspecteur d’Académie s’est engagé à ne pas faire des écoles à plus de 20 classes !

Nous voilà rassurés !!!

Nombre d’emplois que le département peut consacrer à 100 élèves

P/E : 5,04 La moyenne nationale est de 5,22

Sur un classement des départements sur 100, l’Ille et Vilaine est 96ème.

Nombre d’élèves par classe E/C : 24, 47

Sur un classement des départements sur 100, l’Ille et Vilaine est 95ème

RASED :

En deux ans près de 2529,25 emplois ont été supprimés au niveau national.

En 2009, l’Ille et Vilaine était le département qui affectait le moins d’emplois spécialisés : Moyenne nationale en % : 4,16% le 35 : 2,65% Cette année, on constate 12 postes vacants en RASED.

La situation s’est donc détériorée.

Rien qu’à la lecture de ce constat chiffré, nous ne pouvons croire que la priorité de l’éducation nationale soit de combattre la difficulté scolaire. Notre département a des effectifs de classes chargés, des enseignants spécialisés manquants, des écoles de plus en grandes. Ce sont les enseignants qui en subissent les répercussions. Leurs conditions de travail se dégradent. Et nous ne sommes les seuls à le dire.

Le rapport de la Cour des comptes souligne que dans l’enseignement primaire, la France se caractérise par un coût salarial par élève nettement plus faible que dans la moyenne des pays de l’OCDE : elle est en 25ème sur 30 pays. Cet écart s’explique par plusieurs facteurs : le salaire des enseignants est le plus faible, le temps d’enseignement le plus long et la taille des classes plus importante.

En période où l’on parle de performance, nous sommes loin d’être en haut de la liste en terme de moyens et notamment notre département.

Le SNUipp réaffirme qu’une école publique de qualité nécessite plus de moyens !!!

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.