www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : AVS EVS  / Années antérieures  / 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 novembre 2010

EVS : ruptures de contrat

Compte rendu d’audience du 24 novembre 2010

La délégation était composée des représentants des organisations syndicales : SNUipp-FSU, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SNUDI-FO, un représentant du collectif handicap 35, 4 EVS (Emploi de vie scolaire), 2 Parents d’élèves en situation de handicap.

La délégation a été reçue par M.Desdevises, secrétaire général de l’Inspection Académique, et Mme Alain-Guillaume (gestionnaire).

Lors de cette audience nous avons demandé quelles étaient les raisons des ruptures de contrat des EVS à la mi octobre alors que des notifications MDPH imposaient l’accompagnement d’élèves en situation de handicap par des auxiliaires de vie.

M.Desdevises nous a présenté la situation départementale depuis 4 ans, situation qui a évoluée positivement sur le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés.1400 élèves avec besoin d’accompagnement.

- À la rentrée 2010, l’Inspection Académique a signé 30 nouveaux contrats d’ EVS envoyés par le pôle emploi. Mais ces contrats n’ont pu être enregistrés faute de budget et ont donc été annulés au 15 octobre.
- Le préfet de région qui autorise ces embauches aurait surévalué le nombre de contrats par rapport à la somme attribuée pour les payer. La rallonge obtenue aujourd’hui est insuffisante.
- Au 24 novembre, seuls 5 contrats sur les 30 ont été honorés.
- Le recteur décide de dégager des moyens sur son budget de fonctionnement afin d’honorer au moins les 25 dossiers restants (35 000 €).

Actuellement, l’Inspection académique réalise des pré recrutements pour répondre à l’accompagnement de 90 élèves (en attente) à partir du 1er janvier.

Aucune réponse n’a pu être apportée aux parents dont la scolarisation de leur enfant est impossible faute d’accompagnement.

L’inspection académique n’a pas les moyens de répondre aux besoins de scolarisation des élèves en situation de handicap.

Aujourd’hui, on assiste à de la cavalerie budgétaire, conséquence du désengagement financier de l’État dans ce dossier.

L’Intersyndicale dénonce cette situation et appelle les différents partenaires à donner suite à ce dossier et a déjà demandé à être reçue par le préfet.

Nous proposons de nouveaux rassemblements notamment le 9 décembre, jour du CDEN, Comité départemental de l’Éducation Nationale et journée de la précarité.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.