www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2010-11 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 septembre 2010

CTPD du 08 Septembre 2010

Compte-rendu.

Cette réunion, concernant à la fois le premier et le second degré, était consacrée aux ajustements de rentrée.

Pour replanter le décor de la rentrée, 587 élèves supplémentaires dans les écoles du département et 63 postes cette année.

Après les décisions de l’IA sur la carte scolaire du mois d’avril, 159 écoles ont été visitées le jour de la rentrée pour le comptage des élèves. Au bout du compte, certaines ouvertures prononcées ont été abandonnées (les 18 collègues concernés ont pu être replacés sur une école proche ou sur leurs vœux de mouvement suivants), mais d’autres ont été prononcées. Dans le même temps, certaines fermetures ont été annulées, pendant que 3 nouvelles ont été prononcées.

Les élus du SNUipp-FSU font remarquer que les écoles qui ont bénéficié de nouvelles ouvertures ou qui ont vu leurs fermetures annulées, devant des effectifs plus que chargés, avaient été repérées et signalées par leurs soins, dès les premières opérations de carte scolaire l’année dernière !

Ce qui tend à confirmer que les postes auraient pu être attribués plus tôt et surtout que les prévisions faites à ce moment par les directions d’école devraient être davantage prises en considération par l’Inspecteur d’académie... Parmi ces nouvelles mesures, les élus de la FSU dénoncent 4 fermetures supplémentaires en Rased !

Pendant ces deux heures consacrées au premier degré, nous avons défendu et mis en avant une à une, un grand nombre d’écoles qui s’étaient adressées à nous ou que nous avions contactées. En dehors des plus criantes, qui ont reçus des moyens, de nombreuses autres situations d’écoles auraient pu être reconsidérées.

Faute de postes à la disposition de l’IA, certaines classes auront repris cette année scolaire avec des effectifs dépassant 30 élèves en élémentaire et plus encore en maternelle !

Le comble de cette situation est surtout la réponse faite par l’IA, à chaque fois qu’il lui était prouvé que les moyens manquaient. En nous proposant à nous, élus, de trouver à chaque fois les moyens budgétaires avant de réclamer une ouverture ou l’annulation d’une fermeture, il montrait son refus de réclamer au Ministère une enveloppe plus conséquente, mais tentait aussi de faire porter aux écoles la responsabilité de leurs difficultés. Et cela, c’est intolérable !

Tous convaincus qu’on n’améliorera jamais la situation des élèves et des enseignants en supprimant chaque année plus de postes, il faudra nous aussi nous mobiliser encore plus pour faire remonter nos revendications, avec le SNUipp.

Pour les élus du SNUipp- FSU, O.Blanchard

 

22 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.