www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2009-10 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 septembre 2009

Compte-rendu CTPD du 08 Septembre

À l’ordre du jour pour le 1er degré, la carte scolaire et ses réajustements de rentrée.

Quelques chiffres tout d’abord :

Pour 282 élèves de plus dans le département cette année, l’IA a reçu 20 emplois au titre de la démographie (mais il a rendu 10 emplois au titre du « redéploiement » des RASED !). Résultat inévitable avec une telle pénurie ministérielle, les quelques ouvertures qui ont été faites ne l’ont été qu’au détriment de l’enseignement spécialisé ou d’autres écoles qui ont perdu un poste.

Entre mars et cette rentrée, donc, toutes les écoles sensibles (en passe d’ouvrir ou en légère baisse d’effectifs) ont vu les IEN venir compter les élèves et c’est souvent à deux, trois, voire un élève que l’ouverture n’a pu être réalisée...

Ajustements uniquement comptables où l’on ne tient compte ni des élèves de 2ans, ni des élèves en grande difficulté, ni des problèmes de répartition des niveaux, ni de la complexité de la mise en place des langues, ni des inscriptions à venir...Bref, où la gestion financière prévaut aux besoins des élèves.

Ce qui met nombre d’écoles en situation difficile pour l’année à venir, St Domineuc, Livré sur Changeon, St Sulpice les Landes, Chanteloup, Laignelet, Liffré, Guipel, Thorigné-Fouillard, Châteaugiron...La liste est hélas plus longue encore.

Difficile, dans ces conditions de faire valoir les difficultés de nombre d’écoles que le SNUipp entend défendre. D’autant que les élus du personnel disposent de documents de moins en moins exploitables et souvent distribués dans des délais extrêmement courts. C’est pourquoi l’information issue des collègues sur leur propre situation est indispensable. C’est pourquoi la mobilisation des parents et des élus est primordiale. C’est d’ailleurs cette mobilisation qui a contribué au maintien de postes comme à Lécousse ou à Sens de Bretagne.

Plus que jamais c’est avec le syndicat, les parents, les élus qu’il va falloir montrer nos forces et réclamer dans la rue et dans l’action les postes budgétaires nécessaires à un enseignement public de qualité.

N’oublions pas que nous sommes en train de faire les frais de 13 500 postes en moins, nationalement, cette année et que les prévisions gouvernementales montent à 16 000 pour la prochaine rentrée !

Et lutter encore, avec le SNUipp, pour défendre l’école maternelle, les RASED, les EVS-AVS licenciés à tour de bras, sans oublier la lutte contre toutes les mesures Darcos qui changent peut-être de nom mais pas forcément de visage.

 

22 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.