www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2008-09 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

3 avril 2009

Carte scolaire 2009

La carte scolaire 2009/2010 d’Ille et Vilaine est fortement marquée par la politique de restriction de l’Éducation Nationale.

Lors du CTPD, le SNUipp-FSU a signalé plusieurs écoles en situation de retraits de postes et d’autre en demandes d’ouvertures. L’Inspecteur d’Académie a pris note pour étudier les écoles concernées.

Le seul changement effectué par l’administration concerne l’école Carle Bahon maternelle à Rennes en annulant la fermeture prévue. Et pour ce faire, il annule l’ouverture à l’école Villeneuve à Rennes.

Les prévisions des directions d’école ont de nouveau été minorées. Chaque année à la rentrée, nous remarquons que dans la majorité des écoles les prévisions annoncées s’avéraient exactes.

La concrétisation du plan national de suppressions des RASED privera le département de 25 postes spécialisés : 5 postes vacants sont fermés, 10 enseignants seront mis sur des postes classe, 10 enseignants spécialisés seront en surnuméraire dans des écoles.

L’Inspecteur d’Académie peut ainsi présenter une carte scolaire positive : 60 fermetures pour 80 ouvertures.

Les réseaux d’aide sont ainsi réduits voire inexistants sur plusieurs secteurs du département. Ce sont donc les élèves les plus fragiles et les plus démunis face aux apprentissages scolaires qui seront les premières victimes. Un demi-poste disparaît à la coordination migrant, l’argument étant une meilleure optimisation des moyens !

La scolarisation en maternelle est attaquée par la non prise en compte des prévisions d’effectifs données par les directions d’école, dès 2 ans et toutes sections confondues, privilégiant ainsi les écoles confessionnelles privées.

Une nouveauté lors de cette carte scolaire, la fermeture des 4 postes de conseillers pédagogiques pour les réouvrir avec des nouvelles missions. L’Inspecteur d’académie justifie cette mesure par le changement de programme et de fait d’évolution des missions.

Pour de nouveau prétendre à ces postes, les candidats devront fournir un CV et une lettre de motivation !

Comment accepter que l’Inspecteur d’académie puisse prendre la responsabilité de remettre en question la nomination de personnels sur de postes statutaires pour les redéfinir autrement ?

Le changement de programme d’enseignement ne concerne-t-il pas l’ensemble des personnels enseignants ?

L’évolution de nos missions n’était-elle pas actuellement l’évolution de l’école ?

Et pourtant tous les postes d’enseignants ne sont pas fermés pour de venir des postes à profil donc à en entretien.

L’optimisation des moyens a été le maître mot des deux instances décidant de la carte scolaire, le CTPD et le CDEN.

Nous sommes dans une logique comptable qui ne tient plus compte de l’humain, l’élève et l’enseignant.

Comment nous, enseignants, allons nous pouvoir assurer un enseignement de qualité avec des effectifs surchargés ?

Alors que les moyens sont indispensables à l’école, sur le temps scolaire, ils sont mis en dehors du temps scolaire : aide personnalisée, stage de remise à niveau, accompagnement éducatif.

Le 31 mars 2009.

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.