www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : AVS EVS  / Années antérieures  / 80.2009-2010 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mars 2009

CONTRE LA PRÉCARITÉ SOUTENONS NOS COLLÈGUES EVS-AVS

RASSEMBLEMENT MERCREDI 25 MARS

INSPECTION ACADÉMIQUE

14 h 30

CONTRE LA PRÉCARITÉ

SOUTENONS NOS COLLÈGUES EVS-AVS

Contrats aidés, vacataires, contractuels…. Des dizaines de milliers dans les trois fonctions publiques (d’État, Territoriale, Hospitalière) et pourtant invisibles, leur situation étant tellement en décalage avec l’image commune de l’emploi public.

À l’ÉDUCATION NATIONALE, dans nos écoles, les EVS- AVS assurent des missions de service public : aide administrative ou aide à la scolarisation des élèves handicapés.

Ces missions sont pérennes : suite à la loi de 2005 relative à la scolarisation des enfants handicapés, le nombre de demandes d’accompagnement est en constante augmentation. Le nombre de scolaires relevant de l’ASH (1er et 2nd degré) a augmenté de 46 % en 3 ans.

Nous sommes loin de la règle qui à une mission permanente de service public fait correspondre un emploi statutaire.

CAV (Contrats d’Avenir), CAE (contrats d’accompagnement dans l’emploi)

- Pendant 2 ou 3 ans :

- 26 heures de travail hebdomadaire

- Rémunération : SMIC horaire

- Au bout de 3 ans : On en prend d’autres et on recommence !

- Pas de prime de précarité

- Aucune reconnaissance : pas de réelle validation des acquis de l’expérience (VAE)

De nombreux contrats arrivent au bout des trois ans. Nos collègues EVS et AVS vont se retrouver au Pôle Emploi après s’être investis dans les écoles. Nous constatons que les précaires d’aujourd’hui sont encore plus précaires, plus taillables et corvéables, plus mal payés et plus ignorés que les précédents. Et une fois encore ce sont surtout des femmes qui subissent cette situation.

Cette précarisation est un des leviers de la dégradation du Service Public. Cela nous concerne tous. On peut craindre que demain, avec la réforme de la formation, les étudiants masterisés mais ayant échoué au concours constituent un « vivier » de précaires employables pour les remplacements.

 

22 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.