www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Année scolaire en cours 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mars 2018

CDEN rythmes scolaires du 23 mars

Compte-rendu et horaires des écoles pour la rentrée 2018.

Le CDEN traitant de la mesure dérogatoire aux rythmes scolaires avant lieu ce matin. En préalable à ce CDEN la FSU a fait une déclaration, dont voici l’extrait sur les rythmes :

« Concernant le dossier des rythmes scolaires, vous nous présentez aujourd’hui les modifications des horaires des écoles pour la rentrée 2017. Le SNUipp-FSU a toujours demandé que sur ce dossier les enseignants soient écoutés et entendus. Force est de constater que dès la mise en place en 2012, ils ne l’ont pas toujours été. Ainsi la réforme des rythmes s’est, dans beaucoup d’endroits, construite à partir du péri scolaire et des contraintes des collectivités et surtout elle ne s’est pas traduite de manière uniforme sur le territoire. Les conditions sont les mêmes en cette rentrée pour l’application du décret dérogatoire et nous constatons que dans certains endroits l’avis des enseignants et des parents d’élèves en conseil d’école n’a pas été pris en compte. A Noyal s/Vilaine, par exemple, le conseil d’école de l’école élémentaire a voté à 80% des enseignants et à 100% des parents d’élèves pour un maintien à 4,5 jours. Pour autant, les arguments pédagogiques de l’équipe enseignante n’ont pas été entendus et l’avis de la municipalité a primé. Dans le cas contraire d’une volonté des enseignants d’un retour à 4 jours, certains conseils d’école n’ont même pas pu se prononcer et la discussion ne s’est pas engagée, c’est le cas pour la ville de Rennes où les conditions de la mise en place de la réforme posent problème. Parfois, cela a produit des réunions conflictuelles avec la municipalité, cela a été le cas pour les écoles de Betton ou encore celles de Melesse. Dans ces communes et dans d’autres, les décisions finales ont été synonymes de tensions qui ne sont pas prêtes de s’apaiser. De toute évidence, depuis 2012 ce dossier des rythmes scolaires épuise les équipes enseignantes ainsi que les partenaires de l’école. Il s’agit certainement du dossier qui a produit le plus de réunions de concertation entre mairie, enseignants, parents, associations. Sur ces temps, qui par ailleurs n’ont jamais pu être compensés, des débats intéressants ont souvent eu lieu mais au moment du bilan, plus d’écoute de la part des mairies, les professionnels que nous sommes se sont sentis écartés. Et l’Education Nationale elle-même semble y avoir également perdu sa place. En tout état de cause, l’objectif premier de la réforme, de répondre « à des objectifs pédagogiques pour permettre aux enfants de mieux apprendre à l’école » a été supplanté au fil des années par le caractère économique et politique ».

37 communes du département restent à 4,5 jours, ce qui représentent 52% des élèves. Rennes, Vitré et la majeure partie des communes autour de Rennes maintiennent le rythme à 4,5 jours. Dans le cas de Vitré, la demande du maintien ne vient pas de la municipalité mais des conseils d’écoles.

L’IA a traité pour cette année scolaire 135 dossiers de demandes : 105 dossiers étaient convergents (même avis de la municipalité et des conseils d’école), 23 dossiers étaient divergents, pas d’accord entre municipalité et conseils d’école. C’est le cas par exemple de l’école élémentaire de Noyal sur Vilaine, dont les enseignants et parents étaient favorables à un maintien à 4,5 jours. Malgré notre intervention, le Dasen a acté pour cette école un retour à 4 jours pour un an avec réexamen l’année prochaine.

Une seule commune : Pont Péan aura des rythmes scolaires différents entre la maternelle et l’élémentaire. L’école maternelle repassant à 4 jours et l’élémentaire restant à 4,5 jours.

Pour toutes les écoles passées à 4 jours à la rentrée 2017, elles poursuivent ce rythme pour la rentrée 2018.

Au final, en raison du non respect de l’avis des enseignants dans le cas de divergences (cf déclaration préalable), mais aussi l’impossibilité pour certaines écoles de s’exprimer (cas de la Ville de Rennes par exemple) la délégation de la FSU a voté contre les propositions du Dasen.

PDF - 139.7 ko
Déclaration FSU CDEN 23 03 2018

Liste des écoles restant à 4,5 jours avec modification d’horaires pour la rentrée 2018.

Liste des écoles passant à 4 jours à la rentrée 2018

Attention certaines écoles ne figurent pas dans cette liste parce qu’il n’y a pas de modifications d’horaires pour la rentrée 2018, elles conservent donc les mêmes horaires.

Liste des écoles déjà passées à 4 jours à la rentrée 2017.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.