www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : AVS EVS  / Année scolaire en cours 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
1er février 2018

Retour sur la mobilisation AESH/CUI du 31 janvier

Une action médiatiquement bien suivie

Le SNUipp-FSU et le SNES-FSU appelaient ce mercredi 31 à une mobilisation régionale des accompagnants d’élèves en situation de handicap. Des rassemblements se sont tenus dans plusieurs lieux de Bretagne pour mettre en lumière les revendications des collègues AESH/CUI, revendications qui seront portées par les représentants du SNUipp-FSU et du SNES-FSU lors du groupe de travail académique concernant les personnels contractuels non-enseignants qui doit se tenir prochainement au Rectorat.

A Rennes, des AESH/CUI accompagnés d’enseignants se sont rassemblés symboliquement devant la permanence parlementaire de Florian Bachelier, député d’Ille-et-Vilaine et premier questeur de l’Assemblée Nationale. Deux représentants ont été reçus par son attaché parlementaire : ce fut l’occasion d’alerter sur l’urgence d’agir au niveau national pour une vraie reconnaissance des AESH pour sortir les personnels de la précarité, par la création d’un véritable métier sous statut de la Fonction Publique, pour une amélioration des conditions de travail, pour des contrats à temps plein, pour de meilleures rémunérations. Ce fut également l’occasion de rappeler qu’au niveau de l’Académie de Rennes, les dysfonctionnements et les atteintes aux droits sont encore trop nombreux (temps de travail des CUI, évaluation et avancement, mise en place des instances consultatives paritaires, formation continue...) En parallèle à cette mobilisation, le SNUipp-FSU 35 s’est adressé par courrier à tous les députés et sénateurs d’Ille-et-Vilaine, afin de les alerter également. Une audience commune à plusieurs députés est prévue prochainement. Une conférence de presse académique s’est ensuite tenue dans nos locaux : une présence médiatique positive qui montre que nos médias locaux ne sont pas indifférents aux missions et conditions de travail des AESH :

Article du télégramme du 1er février

En ouverture du journal de TV Rennes

Article de OF

Si un certain nombre de points pourront sans doute être abordés lors du groupe de travail académique, des mesures seront à engager au plus vite pour améliorer les conditions de travail, la formation et la rémunération, pour que nos collègues ne soient plus maintenus dans cette indigne précarité financière et matérielle. La mobilisation doit donc se poursuivre sur ces questions !

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.