www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : E S P E/DÉBUTS DE CARRIÈRE  / Années antérieures (2004 à 2013)  / 2008-09 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 septembre 2008

La masterisation de l’enseignement : un « nouveau » projet du gouvernement

Début juillet un communiqué du Conseil des ministres a confirmé les projets du gouvernement sur le recrutement et la formation des enseignants : dès la session 2010 du concours, les candidats devraient être titulaires d’un master (BAC + 5) ou en passe de l’obtenir.

Et dès l’obtention du concours, les lauréats seraient envoyés en classe à temps plein pour se former à l’aide d’un compagnonnage, exercé par des collègues « expérimentés ».

En même temps, l’intégration des IUFM aux universités sans aucun cadrage national et le contexte de réduction budgétaire créent les conditions de la disparition de ces lieux de formation professionnelle propres à l’Éducation Nationale. Cette casse de la formation professionnelle permet au gouvernement de supprimer 25 000 postes de stagiaires, dont 13 000 pour le premier degré.

En contrepartie de cette réforme, le ministre a annoncé une « revalorisation » qui risque fort de ne profiter qu’aux nouveaux enseignants recrutés au niveau master et donc de créer une nouvelle division entre les enseignants.

Enfin, cette élévation du niveau de recrutement marquerait un coup d’arrêt à la difficile démocratisation de l’accès au métier d’enseignant.

Ces mesures gouvernementales vont à l’encontre de la conception ambitieuse du métier que portent le SNUipp et la FSU. Le métier d’enseignant est un métier qui s’apprend, pour ce faire la formation initiale doit être à la hauteur des enjeux de la réussite de tous les élèves en conjuguant maîtrise des savoirs disciplinaires et professionnels et en s’appuyant sur la recherche.

Avec les autres syndicats enseignants de la FSU, le SNUipp entend porter ses propositions pour une autre formation professionnelle. C’est dans ce contexte que nous participerons aux débats et aux réflexions lors de la

« Nuit de l’IUFM » le mercredi 1er octobre à l’IUFM de Bretagne.

En matière de formation initiale pour le SNUipp, il faut :

  une première année de préparation au concours déjà tournée vers l’exercice du métier mettant à disposition des futurs enseignants un ensemble fondamental de connaissances théoriques et pratiques.

  une seconde année en alternance alliant stages en responsabilité et retour réflexif sur les pratiques professionnelles. Les stagiaires, épaulés par un tuteur, seraient placés en situation de formation réelle, et non utilisés comme des moyens de remplacement. Cette seconde année débutant par un stage de pratique accompagnée conséquent.

  une troisième année effectuée sur un poste à mi-temps, le second mi-temps étant consacré à des compléments de formation.

Vous trouverez également une lettre flash du SNESup FSU, en pièce jointe.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.