www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Actualités  / Années antérieures  / 2015-2016 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
12 octobre 2015

Conseil de formation

Compte rendu du CDF du 29 septembre

Le conseil de formation s’est réuni le mardi 29 septembre, alors qu’il devait se tenir début juillet mais qu’il avait été annulé à cause de la prise de fonction tardive de Mr Willehlm, directeur académique. Le SNUipp-FSU35 y était représenté par Arnaud Texier et Guislaine David, le SE-UNSA était également présent. (les autres syndicats n’étaient pas représentés)

L’objectif du conseil de formation est de faire le bilan de l’année précédente et de présenter l’année à venir en terme de formation initiale et continue.

Avant d’en faire le compte rendu, il est important de noter (d’après le rapport des comptes du 14 avril 2015) que la formation des enseignants n’est pas à la hauteur des enjeux. De plus, la cour des comptes a mis à l’index l’Education Nationale pour défaut de remboursement des frais de déplacement, de restauration et d’hébergement. Dans l’Académie de Rennes, le taux de formation pour l’année passée dans le premier degré est 20,5% contre 42,3% dans le second degré et 88,5% des personnels de direction et d’inspection : cherchez l’erreur !! Le moins qu’on puisse dire, c’est que la formation continue est de moins en moins conséquente voire de plus en plus inexistante !! Elle se réduit à des modules de formation de proximité ou bien des formations à public désigné. La part de public désigné est de 94,97%. Au niveau national, entre 2005 et 2013, on observe une chute de 45% de la formation. Alors que toutes les réformes se mettent en place, la formation est pratiquement inexistante. Connaissez-vous beaucoup de métiers où un changement de réforme ou d’orientation n’est pas accompagné de formation ?? Il est loin le temps où chacun pouvait choisir une formation répondant à une demande personnelle. Bref inutile de chercher dans le PAF en ligne (plan académique de formation), il n’existe pas de plan de formation premier degré.

1) Bilan de la formation initiale sur l’année 2014-2015 :

Pour cette année exceptionnelle, deux types de concours étaient en place, le concours ancienne version (stagiaires en classe à temps plein) et le concours rénové (stagiaires à mi temps). Sur les 80 stagiaires 2013-2 (à temps plein), des stages ont été proposés à ceux qui le souhaitaient et ceux qui avaient besoin d’un accompagnement personnalisé. Sur l’ensemble des stagiaires, un stagiaire a profité d’un renouvellement et un a été licencié au terme de l’année scolaire. Sur les 78 stagiaires du concours rénové, 2 ont démissionné en cours d’année. 74 stagiaires ont été validés et deux sont en prolongation (congé maternité en cours d’année). Ils ont « essuyé les plâtres » d’une année de réforme, ils ont été évalués selon des nouvelles modalités. (nouveau référentiel et tutorat mixte : d’un côté, l’ESPE, de l’autre l’IA). Par ailleurs, les Master2 qui n’avaient pas obtenu le concours ont pu faire des stages dans les classes de MAT. (maître d’accueil temporaire).

2) Perspectives pour l’année 2015-2016 :

120 stagiaires en formation à mi temps dans les classes + des stagiaires en prolongation (5 à temps plein et 2 à mi-temps) Ils ont été affectés cette année sur des compléments de service de direction et des compléments de service de temps partiels. Trois groupes ont été réalisés en fonction de leur profil :
  stagiaires qui ont obtenu le concours mais doivent valider le Master2. (cela représente la moitié des stagiaires)
  Stagiaires qui obtenu un autre Master que le Master MEEF.
  Stagiaires qui déjà obtenu le Master MEEF. Les différents profils seront évalués de manière différente.

3) La formation continue dans le département :

Les formations nous sont présentées comme des formations « d’adaptabilité à l’emploi » : formation de directeurs, nouveaux programmes, formations CAPASH, formations des MAT, formation « Plus de maîtres que de classe », formation en REP (éducation prioritaire) … Il faut être concerné par ces types de postes pour pouvoir bénéficier de quelques jours de formation. Par ailleurs, cette année la Brigade de formation continue est constituée de 16 personnes (contre 21 l’année passée). Cela réduit d’autant le nombre de journée de formation possible par enseignant-e. A noter tout de même qu’en ce début d’année, les titulaires d’un poste de brigade ont pu bénéficier de deux jours de formation. Les CPC bénéficieront eux aussi d’une journée de formation par mois, la plupart de la formation sera axée sur les nouveaux programmes de maternelle.

4) Formation des directeurs et directrices :

Comme l’année passée, les directeurs et directrices nouvellement nommé-es bénéficieront d’une formation (un lundi sur deux). Cette année, 46 personnes seront formées. Les directeurs-trices associé-es assureront le tutorat pour ces personnels.

Nous avons posé la sempiternelle question du DIF : droit individuel à la formation, ce droit n’est pas mis en place dans l’Académie. Mr le DASEN nous a répondu qu’effectivement, il ne pouvait répondre favorablement aux demandes de DIF puisque le rectorat ne les mettait pas en place. Il est clair que le Recteur ne se donne pas les moyens de le mettre en place alors qu’il est mis en place dans d’autres départements.

Par ailleurs, nous ne pouvons que dénoncer la faiblesse de l’accompagnement des nouveaux programmes maternelle et exiger de la formation pour l’ensemble des nouveaux programmes. Nous continuerons de dénoncer le dispositif m@gistère pris sur les 18 h d’animation pédagogique qui ne correspond pas aux besoins des collègues.

Le SNUipp-FSU revendique des stages longs, didactiques, pédagogiques, permettant des regards croisés avec la recherche et d’échange entre pairs, afin de renforcer la professionnalité des enseignant-es pour la réussite de tous les élèves. Ces stages doivent être à candidatures individuelles et effectués sur le temps de classe avec un remplacement assuré.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.