www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures  / 2015-2016 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
12 octobre 2015

Direction d’école

Compte rendu du groupe de travail sur le protocole de simplification des tâches de direction

La simplification des tâches administratives de direction d’école était l’un des engagements du chantier métier « direction d’école ». Les travaux des groupes de travail départementaux doivent déboucher sur la mise en place d’un protocole simplifié dans chaque académie au plus tard fin septembre. Mercredi 7 octobre s’est tenu à l’IA une deuxième réunion sur la simplification des tâches de direction.

Le SNUipp-FSU35 était y était représenté par Arnaud Texier, Guillaume Gabrielli, Olivier Blanchard et Guislaine David. Par ailleurs le SGEN-CFDT et le SE-UNSA y participaient.

L’objectif de ce deuxième groupe de travail était la présentation d’outils permettant une simplification des tâches de direction.

1) Le bureau numérique de la direction d’école :

Il s’agit de mettre en place un espace numérique de travail pour les directrices-eurs, un bureau numérique où toutes les informations relevant de la direction émanant de la DSDEN mais aussi des circonscriptions seront répertoriées. Cela a pour but d’alléger les boîtes mails des écoles mais aussi de filtrer les informations importantes. Les directeurs et directrices pourront se connecter sur Toutatice avec leur code habituel, cet espace sera partagé en trois domaines :

  un espace réservé à la DSDEN (circulaires, informations importantes pour la direction)

  un espace circonscription (les infos émanant de la circonscription y seront répertoriées)

  un espace direction d’écoles (échanges d’informations)

Si cet espace semble facile d’accès et permet une visualisation rapide des informations, il faudra nécessairement présenter rapidement à l’ensemble des directeurs et directrices l’outil afin que chacun puisse s’en emparer rapidement. Il ne faudra pas non plus que cela ajoute de l’information à l’information existant déjà par mail, le but étant de simplifier les tâches !

2) Les temps d’échanges de pratiques :

Il s’agit de proposer aux directrices-eurs des temps d’échanges entre pairs sur la pratique de direction, ces temps ont lieux sur les temps de décharge et sur la base du volontariat. Ce système s’est mis en place sur la circonscription de St Grégoire l’année dernière et a semble-t-il été apprécié par les collègues. Des thèmes comme la sécurité à l’école ou bien encore le champ du handicap ont été abordés. Ces temps sont animés par les directeurs-trices associé-es ou des directeurs-trices chevronné-es, le fait que ni les inspecteurs-trices, ni les CPC ne soient présents permet de « libérer » la parole des directeurs et directrices. Bien évidemment, les frais kilométriques n’étant pas remboursés sur ce type de déplacement, il s’agit d’une participation sur la base du volontariat.

3) Tutorat dans le cadre de la formation initiale :

En Ille et Vilaine, la formation initiale des directeurs et directrices d’école se déroulant tout au long de l’année et non en stage massé, ne rend pas nécessaire le tutorat. Les directeurs et directrices peuvent régulièrement être informé-es. Cependant, le tutorat existe et est assuré par les directeurs-trices associé-es. Pour les directeurs et directrices par intérim, le tutorat est exercé par le directeur-trice associé-e.

4) Présentation des services civiques :

Mr Tertrais nous fait une présentation des implantations des services civiques, présentation qui avait déjà été faite en CAPD. 45 binômes seront mis en place dans le premier degré (binôme : deux services civiques par école). Actuellement, il est prévu d’en implanter : 13 en Educ prio, 30 dans les écoles de 8 à 13 classes, 2 sur l’école Suzanne Lacore à St Jacques. Il faut noter que ces services civiques ne pourront remplacer les EVS aide administrative car ces missions de service civique ne se basent pas sur les missions des EVS. Par ailleurs, le nombre est largement insuffisant compte tenu des suppressions de postes d’EVS.

Si toutes ces mesures semblent aller dans le sens de la simplification des tâches de direction, il ne s’agit pas d’alléger les tâches comme nous pouvons le revendiquer. Alléger la charge de travail passera notamment par des décharges supplémentaires pour la direction d’école. La circulaire de septembre 2014 sur le régime des décharges de service des directeurs et directrices d’école prévoit pour la rentrée 2015 un nouveau volume de décharge pour les écoles de moins de 4 classes (4 jours fractionnables pour les écoles de 1 et 2 classes, 10 jours fractionnables sous la forme d’une journée par mois pour les écoles de 3 classes). Nous serons vigilants à ce que ces journées de décharge soient réellement mises en place dans les circonscriptions, si ce n’est pas le cas, faites nous remonter vos difficultés. Le SNUipp-FSU a déjà écrit à la ministre pour que les nouvelles modalités soient respectées partout et que les décharges de direction soient programmées selon un calendrier concerté, dans le respect du travail réel de la direction d’école qui s’étale sur toute l’année.

Nous resterons vigilants pour que l’espace numérique de travail mis en place par la DSDEN allège les tâches de direction et que les directeurs et directrices ne soient pas envahi-es par des enquêtes ou documents inutiles au fonctionnement de la direction d’école. Pour cela le SNUipp-FSU proposera une liste de tâches prioritaires et invitera les directrices-teurs à ne pas répondre aux autres.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.