www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : DOSSIERS  / ASSOCIATIONS AMIES  / Années antérieures (2007 à 2015)  / 2014-2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 février 2015

Régularisé en 2008, Julio risque à nouveau d’être expulsé.

RASSEMBLEMENT MERCREDI 25 FÉVRIER À 12 H 30 DEVANT LA PRÉFECTURE DE BEAUREGARD.

Julio est un jeune Angolais, arrivé à Rennes en 2007. Il fait face aujourd’hui à une deuxième procédure d’expulsion alors qu’il y a 7 ans, il avait fini par obtenir des papiers par la Préfecture d’Ille et Vilaine.

RASSEMBLEMENT

MERCREDI 25 FÉVRIER À 12 H 30

DEVANT LA PRÉFECTURE DE BEAUREGARD

pour réclamer la régularisation définitive.

Une pétition est en ligne sur le site RESF.

En signant, vous pouvez ajouter dans "commentaires" que "le juge des libertés a libéré Julio pour irrégularité dans la procédure d’arrestation".

signez ici

Régularisation définitive de Julio !

Odieux ! Il n’y a pas d’autre terme pour qualifier l’attitude de la préfecture d’Ille-et-Vilaine dans cette affaire.

Julio, M mineur isolé est arrivé en France en Avril 2007. Il venait du Cabinda, enclave angolaise en territoire congolais. Scolarisé , Julio , contrôlé au retour d’une sortie scolaire a été la première victime des tests osseux en Ille-et-Vilaine. Déclaré majeur ; placé au centre de rétention.

C’était en 2008. Ici tout le monde s’en souvient tant la mobilisation de soutien des lycéens, enseignants et autres a été forte.

Julio a été libéré après 15 jours de rétention pendant lesquels la mobilisation n’a pas faibli.

A l’époque les élus socialistes y ont participé de manière non négligeable. Notamment le président du conseil Général.

Libre et titulaire d’un titre de séjour provisoire (avec promesse de la Préfecture qu’il serait pérennisé) Julio a commencé un apprentissage en maçonnerie. CAP obtenu en 2010 .

Depuis , sous CDI, il travaille dans la même entreprise dont il est devenu le pilier aux dires de son patron qui vient de lui accorder une promotion avec augmentation de salaire.

Belle réussite mais la Préfecture ne l’entendait pas de cette oreille.Il ne fallait pas que Julio puisse mener une vie normale, qu’il puisse avoir un domicile stable pour vivre avec son amie enceinte de quelques mois.

La PAF est venue à son domicile. OQTF et mise en rétention.

OQTF confirmée par le Tribunal Administratif .

Julio avait tenté à plusieurs reprise une demande de régularisation. Impossible  : pas de passeport.

Est-ce que la Préfecture ignore qu’un angolais né au Cabinda est dans l’impossibilité absolue d’obtenir un passeport ? Non bien sûr.

Ne laissons pas faire ! Exigeons retrait de l’OQTF et régularisation immédiates pour Julio.


- Reportage FR3 Bretagne
- Article Médiapart

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.