www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : DOSSIERS  / TEMPS SCOLAIRES  / 2014-2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 janvier 2015

Comité de suivi des rythmes scolaires en Ille et Vilaine

Compte rendu de la réunion du 12 janvier

Ce comité de suivi des rythmes scolaires en Ille et Vilaine est le deuxième qui se tient sur le département depuis la mise en place des rythmes en septembre 2013. Des comités locaux se tiennent dans les communes.

Mise en place de PEDT :

Il avait pour but d’informer sur la réglementation liée aux PEDT. La représentation des personnels territoriaux est envisagée, ils ne sont pas représentés dans cette instance. Le SNUipp-FSU fait remarquer que les personnels d’animation intervenant sur les temps périscolaires ne sont pas non plus représentés. Les personnels de la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) présente le nouveau texte en vigueur pour la mise en place des PEDT. Le taux d’encadrement a changé, il était de 1 adulte pour 10 en maternelle et 1 pour 14 en élémentaire auparavant ; il passe avec la nouvelle législation à 1 pour 14 en maternelle et 1 pour 18 en élémentaire. La démarche du PEDT est importante dans la réforme, il doit être en cohérence avec le projet d’école et non l’inverse. C’est pour cette raison qu’ils ne doivent pas être calqués sur les PEL mais bien articulés avec le projet d’école. Un guide rédactionnel des PEDT est mis en place pour aider les communes à les rédiger. Pour l’année 2014-2015, 92 PEDT ont été signés sur le département dont 6 dans le cadre du décret Hamon, ce qui représente 1/3 des communes. Sur la question des écoles privées et financement par l’Etat (question posée par Jean Claude Robert, DDEN) , il nous est répondu qu’un enfant qui fréquente une activité périscolaire est en dehors du cadre scolaire. La CAF peut donc financer comme elle finance les centres de loisirs périscolaires. Il est fait état des formations engagées auprès des personnels encadrant le périscolaire.

Bilan d’étape des rythmes scolaires en Ille et Vilaine :

Ce bilan ne figurait pas à l’ordre du jour, cependant le SNUipp-FSU est intervenu pour dénoncer l’inégalité de traitement des enseignants concernant cette réforme. La multiplicité des horaires, crée des inégalités d’une commune à l’autre. Une uniformité des horaires avec un cadrage national aurait pu éviter ces inégalités. Les élus présents sont d’ailleurs en accord avec cela. La réforme des rythmes telle qu’elle est appliquée dans certaines communes (augmentation de la pause méridienne, décalage des horaires au sein même d’une école, augmentation de l’amplitude horaire des enseignants, difficulté à organiser les temps partiels ...) dégrade les conditions de travail des personnels. Par ailleurs, alors que dans beaucoup de communes les enseignants entretenaient de bonnes relations avec les élu-es et les personnels des mairies, la réforme a créé des tensions dans ces relations. L’inspection académique par la voix de Mme Le Sommier fait état d’une appréciation favorable des enseignants, elle se base notamment sur les entretiens lors des visites d’inspection. Cette appréciation n’a rien de scientifique et ne repose sur aucune donnée chiffrée, nous avons demandé à ce qu’une enquête soit faite par l’Inspection Académique auprès des enseignants du département.

 

43 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.