www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : PSYCHOLOGUES  / Années antérieures (2007 à 2015)  / 2007-2008 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

8 février 2008

Conférence de presse du Groupe des 6, au SNUipp

Jeudi 7 Février s’est déroulé, au siège du SNUipp, Rue Cabanis à Paris, une conférence de presse sur les psycholoques de l’éducation nationale.

Invitation à la conférence de presse

ACOPF ( Association des conseillers d’orientation-psychologues France) AFPEN ( Association des psychologues de l’Education Nationale 1er degré) SFP (Société Française de Psychologie) SNES FSU (Collectif Co-Psy) SNUIPP FSU ( Collectif Psychologues scolaires) SNPSYEN UNSA  [1]

Quel avenir pour la psychologie à l’Ecole ?

Les psychologues et la psychologie sont aujourd’hui dans un double paradoxe. Alors que partout dans la société s’expriment de plus en plus fortement des besoins d’aide, d’accompagnement, de conseils pour toutes les étapes et les embûches de la vie, les pouvoirs publics éliminent progressivement les psychologues des services publics de l’action sociale, de la santé, de l’éducation et de la justice. Dans l’Education Nationale, alors que toutes les mesures portées par ce ministère prétendent répondre individuellement aux besoins et difficultés individuels des élèves, les psychologues de l’Education Nationale sont menacés d’extinction et ont de plus en plus de mal à exercer leurs missions. En dénonçant dans sa lettre aux éducateurs la Psychologie accusée d’avoir éloigné l’Ecole des savoirs fondamentaux, le président de la République balaye 50 ans de recherches et de pratiques. Pourtant leurs apports dans la compréhension des difficultés scolaires, la prévention des décrochages, et des phénomènes de violence, l’accompagnement des jeunes en situation de handicaps et la prise de conscience des enjeux des projets d’orientation ne sont plus à démontrer. Aujourd’hui les psychologues de l’Education Nationale sont très inquiets. Malgré leurs demandes réitérées, ils n’ont obtenu aucune réponse quant à leur avenir. Dans le premier degré, les psychologues scolaires bien que diplômés et formés conformément à la loi n’ont toujours pas de statut. Ils sont toujours officiellement considérés comme enseignants et dans ce contexte de suppression de postes nourrissent des inquiétudes sur le devenir des postes de psychologie scolaire. Il y a actuellement 3600 postes de psychologues scolaires mais 10% des postes ne sont pas pourvus. Les conditions de travail se détériorent : extensions des secteurs, recours à des vacataires, difficultés pour mener à bien toutes les missions sur des secteurs scolaires qui peuvent concerner 2000 voire 3000 élèves pour un psychologue ! Pourtant les besoins sont importants pour aider les enfants, soutenir les parents et les équipes enseignantes. Malgré cela, les choix ministériels ont entraîné l’an dernier une baisse du recrutement. Dans le second degré les conseillers d’orientation-psychologues ont bien la formation et le statut de psychologue mais les ministères successifs les ont maintenus dans un sous développement chronique. Depuis 1986 aucune création de postes n’a été obtenue sur le terrain. Il existe aujourd’hui 3797 conseillers d’orientation-psychologues et 560 directeurs de CIO mais la part de personnels contractuels atteint aujourd’hui plus de 10% des emplois. Alors que chaque co-psy a en moyenne 1400 élèves de collège et de lycée en charge, à la rentrée 2008 seul un départ en retraite sur 5 sera remplacé ! Cette pénurie organisée fait le bonheur des cabinets de coaching privés qui proposent des consultations d’orientation pour 200 euros la demie heure ! Plusieurs organisations syndicales et associatives réunies au sein d’un groupe de travail de sont regroupées depuis longtemps pour aboutir à un ensemble de propositions pour la psychologie à l’Ecole. Elles vous invitent le 7 février à 15H30 dans les locaux du Snuipp rue Cabanis à Paris, à en prendre connaissance et en discuter avec elles.

Vous trouverez le dossier de presse, réalisé par le Groupe des 6, ainsi qu’un tableau récapitulatif sur le Service de psychologie, en pièces jointes à cet article.

Word - 60.5 ko
Service de psychologie
PDF - 663.8 ko
Dossier de presse Psy de l’EN

[1] Ces organisations contituent actuellement "le groupe des 6"

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.