www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures  / 2013-2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 décembre 2013

Compte-rendu du CDEN du 17 décembre 2013

Les rythmes scolaires.

Le DASEN a exposé les axes stratégiques académiques et l’action départementale de la mise en place des rythmes dans le cadre de la loi de refondation de l’école :

- Accompagnement de la démographie en tenant compte des territoires
- Centrer l’action sur les publics scolaires les plus fragiles
- Mise en place d’une école inclusive Lors de l’instance, de nouveaux documents nous ont été remis incluant de nouvelles communes qui rentraient dans le dispositif
- 148 communes appliqueront le décret avec un projet conforme dont 329 écoles et 80 % des élèves du département ; 20 d’entre elles ont obtenu un accord dérogatoire : proposition d’au moins une journée dans la semaine à 6h.
- 53 communes n’ont pas encore répondu
- 6 communes ont des projets encore à l’étude
- 77% des communes auraient un accord : conseil d’école/élus
- 2 projets dérogatoires refusés dont celui de la commune de Guichen. La raison étant moins de 9 demi-journées. Ce projet a été élaboré en partenariat avec les enseignants, les parents et les élus. Le PEDT est conforme aux objectifs de la loi de refondation. Le DASEN refuse même d’envisager la possibilité d’être accepté au titre de l’expérimentation. Le SNUipp-FSU est intervenu lors de cette audience afin que le dossier soit de nouveau réexaminé.

Le PEDT, Projet Éducatif de Territoire, n’était pas obligatoire pour ce 17 décembre. Le SNUipp-FSU 35 a dénoncé le manque de cohérence sur la démarche à suivre, qui de notre point de vue, marche à l’envers.

Est-ce pour laisser du temps à la réflexion et à la concertation avec les enseignants ? Nous l’espérons. Ces projets pourront être proposés au DASEN au plus tard juillet 2014.

La majorité des écoles auront des horaires qui tiennent compte des disponibilités des communes en terme de moyens humains et de locaux. Aucune commune n’a proposé le samedi matin.

Se pose la question de l’amplitude horaire des enseignants sur son lieu de travail des enseignants quand la pause méridienne est de plus de 2h (voire 3h) et la responsabilité des directions.

Le DASEN propose de mettre en place une enquête sur le taux de fréquentation des élèves le mercredi matin en fonction de l’âge. Un premier bilan démontre que le taux de fréquentation des TAP est différent suivant les Catégories Socio-professionnelles (CSP). Plus la CSP des familles est élevée, plus les enfants participent, un constat qui demande une analyse plus fine.

Les DDEN (Délégué Départemental de l’Éducation Nationale) font remarquer à juste titre que les communes rurales ont mis en place ces rythmes plus facilement que les grandes villes de notre département, avec des échanges réels entre les différents partenaires.

Nous avons fait remonter auprès du DASEN des difficultés rencontrées par l’équipe enseignante sur quelques communes de l’ouest du département (Montauban, Montfort…).

Les rythmes seront de nouveau à l’ordre du jour au prochain CDEN , le 27 février.


PDF - 20.6 ko
Déclaration CDEN 17-12-2013

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.