www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2012-13 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 novembre 2012

CTSD du 13 novembre 2012

Déclaration préalable de la FSU.

Monsieur le directeur des services de l’Éducation Nationale,

La priorité à l’éducation nationale est annoncée, la refondation de l’école est posée mais reste incertaine dans un cadre budgétaire contraint.

L’espoir né de l’idée de refonder l’école dans le sens d’une meilleure réussite de tous les élèves ne doit pas être déçu. L’échec scolaire n’est pas une fatalité. De l’école primaire, priorité affichée par le ministre, à la sortie du système éducatif de l’élève, les enseignants doivent avoir les moyens d’agir pour ne plus laisser de jeunes chaque année partir sans qualification. C’est tout l’enjeu de la refondation telle que le défend la FSU.

Le ministre a encore répété qu’il ne voulait pas « refonder l’école » contre les personnels. Pourtant, les arbitrages ministériels pour la loi d’orientation et de programmation vont sonner comme un glas aux oreilles des personnels d’orientation qui seraient placés « sous l’autorité fonctionnelle des régions qui auront la charge des CIO et de l’animation du service public territorialisé de l’orientation ».

Les personnels de santé sont également inquiets quant à leur avenir et leur place à l’éducation nationale. Leurs missions sont multiples au sein des équipes éducatives et contribuent au bien être des élèves, de la maternelle au lycée.

Ce bilan de rentrée montre une démographie scolaire croissante, minorée dans sa prévision par vos services.

Notre département a bénéficié dans le 1er degré du plan d’urgence, preuve que le ministère reconnait cette hausse démographique et les retards accumulés dans notre département en termes d’emplois.

Le 2nd degré a été exclu de ce plan malgré une hausse importante des effectifs tant en collèges qu’en lycées.

Nous renouvelons ici notre demande d’implantation d’écoles, collèges et lycées publics sur notre département pour répondre à la hausse démographique et aux besoins d’établissements publics sur l’ensemble de notre département.

Éducation prioritaire, missions et évaluation des enseignants, rythmes, place des parents, climat de l’école, citoyenneté, gouvernance, tous ces sujets ont été débattus lors de la concertation. Maintenant c’est le moment de la négociation.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.