www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2011-12 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 décembre 2011

Compte-rendu de la CAPD du 8 décembre

Installation de la nouvelle CAPD et approbation des PV des CAPD précédentes.

Approbation du règlement de la CAPD, le SNU demande que l’IA accepte les questions diverses en séance et non 72h à l’avance. Les questions des collègues se multiplient et ne nous parviennent pas forcément longtemps avant la CAPD. L’IA nous répond qu’il n’y est pas favorable car les questions diverses se multiplient (21 questions diverses sur cette seule CAPD). Il propose alors de rajouter des CAPD qui n’auront pour objet que des questions diverses. Nous y sommes favorables car certaines questions doivent être réglées en CAPD.

Déclaration préalable du SNUipp. sur les résultats des élections et le projet d’évaluation des enseignants.

Promotions : tableau des promotions

Nous avons rappelé en CAPD notre revendication de l’avancement le plus rapide pour tous.

Nous sommes intervenus sur les retards de rapports d’inspection, une collègue inspectée le 21 février 2011 n’a pas à ce jour reçu son rapport. Ce problème est récurrent, nous l’avions déjà signalé lors de la CAPD du mois de septembre. L’IA nous a assuré qu’il allait régler ce problème avec les inspecteurs concernés.

Questions diverses posées par le SNUipp : Présentation de la grille de notation : elle avait déjà été présentée en groupe de travail, il ne s’agit que d’une grille indicative.

Les évaluations d’école : le SNUipp a questionné l’IA sur les objectifs même de ces évaluations. Si à priori cela se passe à peu près bien sur le département, nous nous méfions de ces évaluations qui vont dans le sens même de l’actuel projet du ministre. L’IA s’est défendu de vouloir tester avant l’heure un dispositif qui serait dans les cartons du ministre. Sur la question du refus éventuel de certains collègues, il nous répond qu’il n’y a aucune raison pour que les collègues refusent mais que si le cas se présenterait il engagerait le dialogue avec les enseignants. Nous signalons que ce qui manque surtout aux collègues actuellement c’est du temps supplémentaire pour discuter en équipe. Actuellement beaucoup de projets d’écoles sont refusés par les IEN sous prétexte qu’ils ne rentrent pas dans le cadre académique.

Lors de cette discussion le SNUDI-FO a mis au vote un vœu contre les évaluations d’école. Nous nous sommes abstenus lors de ce vote car nous ne pouvons pas être d’accord avec FO sur ses positions sur l’école et l’inspection. Nous ne sommes pas contre des évaluations d’équipe et nous poursuivons notre réflexion concernant un autre type d’inspection conformément à nos mandats votés en congrès en 2010 :

a- L’évaluation, sous forme d’inspection individuelle sanctionnée par une note, est un dispositif perçu comme inefficace et infantilisant, insuffisamment respectueux des personnels et générant des inégalités. Il est nécessaire d’engager avec la profession une réflexion sur de nouvelles modalités d’inspection, déconnectées de l’évolution de carrière et répondant aux exigences d’une école démocratisée dans laquelle les enseignants travaillent en équipe.

b- L’évaluation des personnels doit être conduite dans un objectif formatif, reposer sur des critères équitables et transparents, et ne doit en aucun cas reposer sur une logique de performance dont pourrait dépendre une rémunération ou une nomination. Les nouvelles méthodes de gestion des personnels préparent des individualisations des carrières qui permettent de briser les cadres collectifs d’avancement et de traitement. Le SNUipp s’oppose à toutes les mesures qui viseraient à faire dépendre nos carrières de résultats aux évaluations, de contrats d’objectifs, de mise en œuvre de « bonnes pratiques »au détriment de l’autonomie pédagogique, de réponse aux multiples sollicitations, de satisfaction à des critères de profilage de poste.

Situation des PES : nous souhaitions connaître les affectations de ceux qui sont sur la brigade de remplacement. Ils sont tous en remplacement sur le secteur de St Malo. Un stage ÉCLAIR a été mis en place. Il s’agit de formation continue à public désigné. Nous demandons à l’inspecteur d’académie si la formation continue est toujours une formation choisie : sur ces stages les collègues ont été convoqués sans pouvoir dire non, on ne peut donc plus choisir la formation continue.

Nombre de master 2 recrutés cette année : ils sont entre 165 et 180 dans le département, ils devront donc effectuer un stage en responsabilité. Pour cela, l’IA libèrerait des classes en envoyant des titulaires en formation. Il réfléchit à la mise en place de stages de formation continue en ASH, le but est de former un ou deux enseignants par secteur sur la question du handicap et notamment la prise en charge du handicap en classe ordinaire.

État des RASED et suivis des dossiers par les psychologues : actuellement 5 postes de psychologues scolaires sont vacants dans le département ce qui pose des problèmes concernant les demandes d’orientation. Les dossiers supplémentaires se multiplient et les psychologues doivent assurer le bouclage des dossiers pour la MDPH pour le 16 décembre. Nous demandons à l’IA de s’accorder avec la MDPH (qui elle semble d’accord) pour décaler la date pour certains dossiers. Refus catégorique de l’IA qui ne veut pas repousser cette date.

État du nombre de congés du personnel : L’IA nous fait la lecture du tableau que ses services ont réalisé et qu’il devrait nous remettre bientôt.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.