www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine)

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / Années antérieures (2005 à 2013)  / 2010-11 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
6 juin 2011

CAPD du 1er juin 2011

Compte-rendu.

Le mouvement intradépartemental.

1337 collègues ont participé à ce mouvement :

- 648 d’entre eux (soit 48,47%) ont obtenu une mutation,
- 444 restent sur leur poste (soit 33,21%)
- 245 sont sans poste (soit 18,32%) (ils obtiendront un poste lors de la prochaine CAPD, ou encore, à la rentrée).

Les situations médicales délicates seront suivies avec attention lors des prochaines CAPD

Postes non pourvus faisant l’objet d’un nouvel appel à candidature :

- Fougères, référent MDPH
- St Malo, poste animateur RAR
- Poste CPC Guichen
- Poste CPC Cesson

Comme nous l’avions découvert il y a quelques semaines, un directeur par circonscription sera choisi par les IEN pour assurer un travail de proximité avec les équipes de circonscription et une mise en place de formation continue auprès des autres directeurs.

Le SNUipp-FSU 35 dénonce cette organisation proposée par l’Inspecteur d’Académie aussi bien par rapport à la mise en place de ces nouveaux postes au détriment de la formation continue pour tous les collègues et sur le fond : Quelle formation pour quelle direction d’école ?. Le choix des collègues sera en dehors de toute transparence et ne sera pas soumis aux représentants du personnel lors des commissions paritaires !

Le SNUipp-FSU demande que le temps de décharge soit plus conséquent pour toutes les écoles du département.

Promotion à la hors-classe de Professeur des écoles.

47 possibilités d’inscriptions pour le département cette année (qui pourront aller jusqu’au 54ème rang de barème après prise en compte de départ en retraite de certains collègues promus). Pour tous les collègues, cette promotion prendra effet au 1er septembre 2011.

Le SNUipp-FSU rappelle son opposition à ce système de promotion, au détriment de la création d’un 12ème échelon, accessible au rythme le plus rapide pour tous.

Congés de formation.

Première info qui montre une nouvelle dégradation des moyens, seulement 48 mois sont accordés pour le département (encore 96 il y a de cela deux ans, ce qui était déjà largement insuffisant ne serait-ce que pour satisfaire des demandes parfois anciennes de plus de 10 ans !).

Nouveauté aussi cette année, le nouvel Inspecteur d’académie, décide de rompre avec le cadre même de ces congés en préférant n’offrir cette opportunité qu’à certaines demandes. En l’occurrence, les demandes de formation liées au FLE (Français langues étrangères) ou Arts plastiques, pour lui plus en adéquation avec la politique départementale, au mépris de tout classement ou barème !

Le SNUipp-FSU demande alors un vote : 10 pour, 10 contre, l’IA tranchera.. . Si vous êtes concernés par ces demandes de congé et leur traitement inique, n’hésitez pas à prendre contact avec la section qui vous indiquera les possibilités de recours possibles.

Questions diverses.

Les temps partiels :

l’IA précise que cela n’est pas à l’ordre du jour de cette CAPD. Ils seront d’ailleurs d’abord notifiés aux personnels concernés, normalement dans la semaine du 6 juin. L’inspecteur d’académie mènera la même politique départementale que l’équipe précédente, ce qui laisse présager un refus pour un certains nombres de demande de temps partiels sur autorisation et d’une limitation des autres demandes (80% notamment).

Nombre de demandes :
- 621 dont

  • 308 de droit
  • 313 pour convenances personnelles.

Réparties comme suit :
- 187 demandes à 50%
- 2 à 62,5%
- 370 à 75%
- 62 à 80%

Cette année encore, le SNUipp demande à mieux connaître le profil de ces demandes (qui est concerné ?) et rappelle que les conditions d’exercice du métier et l’allongement de la carrière obligent parfois les collègues à faire ces demandes et que l’éducation nationale doit en tirer des conséquences. Pour cela aussi, prenez contact avec le SNUipp-FSU dès que vous aurez connaissance du résultat de votre demande.

EVS

Suite au courrier envoyé par l’IA dans les écoles en début de semaine, le SNUipp a immédiatement réagi contre l’ultimatum imposé aux EVS, déjà fortement touchés par la précarité de ces emplois. Lors de cette CAPD, à la demande des élus de notre syndicat, l’IA a consenti un délai plus important avant réponse des intéressés (initialement 6 juin). D’ici là, la riposte se met en place de manière intersyndicale pour aider ces personnels à se défendre. Toutes les écoles concernées doivent se faire connaître auprès de la section.

O.Blanchard

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 35, 14, Rue PAPU 35 000 RENNES

- Tel : 02 99 36 88 43

- Portable : 06 31 84 05 31
- Email : Écrire au SNUipp 35

mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 35 (Ille et Vilaine), tous droits réservés.